Réponses au livret salle du concert coup de foudre Inspirations italiennes

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Questionnaire du livret-salle, concert Inspirations Italiennes, avec Catherine Trottmann, le 10 mai 2019 à Nancy :

 

1. Quelle est la différence entre un opéra et un oratorio ? 

L’oratorio ressemble à l’opéra dans sa forme : on y retrouve une ouverture, des passages chantés (appelés aria), alternés avec des passages parlés (récitatifs) et des chœurs. Mais, à la différence de l’opéra, le sujet est toujours sacré (religieux) pour l’oratorio. Parmi les plus connus du répertoire, citons Le Messie de Georg Friedrich Haendel (dont vous avez entendu un extrait), Les Passions de Johann Sebastian Bach ou La Création de Joseph Haydn.

 

2. Quel personnage féminin de l’opéra Giulio Cesare est incarné par Catherine Trottmann ?

Catherine Trottmann incarne l’un des personnages principaux de cet opéra : Cléopâtre.

L’action de l’opéra se déroule en Egypte, en 48 avant Jésus-Christ. En Egypte, Jules César est vainqueur de son rival Pompée. Ptolémée, roi d’Egypte, croyant bien faire pour attirer l’attention bienveillante de Jules César, tue Pompée et lui offre sa tête. Jules César est profondément choqué et jure à Cornelia, la veuve de l’homme assassiné, et à Sextus, son fils, de le venger. En parallèle, Ptolémée tente d’éloigner du pouvoir sa propre sœur Cléopâtre. Celle-ci va chercher de l’aide auprès de César, qu’elle séduit par intérêt, mais pour lequel elle finit par éprouver des sentiments.

Les airs de Cléopâtre reflètent le génie mélodique de Haendel, tour à tour chants de séduction ou de lamentation. L’air Piangerò la sorte mia (« Je pleurerai mon sort ») fait partie des plus connus, dans lequel Cléopâtre captive par son rival Ptolémée, pleure et pense bientôt mourir. Cliquez ici pour en voir une version interprétée par Cecilia Bartoli au Festival de Salzbourg en 2012.

 

3. Dans quelle langue les airs extraits de Giulio Cesare sont-ils chantés ?

Les airs extraits de cet opéra sont chantés en italien. La virtuosité propre à la musique italienne, notamment dans la voix, a profondément inspiré Haendel. Il a pu s’en imprégner lors de son séjour en Italie durant cinq années, au début de sa carrière.