Voix parallèles

« Voix parallèles »

Donner une chance à chaque talent …

 

Fort de son expérience de transmission avec toujours cette excellence artistique en ligne de mire, Jean-Philippe Sarcos, déjà connu pour former depuis 20 ans des jeunes chefs d’orchestre assistants au sein de l’Académie du Palais royal, a souhaité fonder le programme « Voix parallèles », un espace de bienveillance, de partage, d’échange et d’écoute pour donner une chance à chaque talent.

Aujourd’hui, un chanteur a de multiples voies qui se présentent à lui pour faire de sa passion un métier : la plupart vont se diriger vers les conservatoires les plus prestigieux qui leur permettront, outre de perfectionner leur art, de s’introduire dans le réseau de musiciens professionnels ; d’autres vont choisir des voies plus « atypiques » et commencer, par exemple, par une autre discipline artistique avant de faire du chant leur métier. Cette diversité de formations permet de créer des profils très variés chez les chanteurs, tous plus prometteurs les uns que les autres. C’est pour cela que tous les profils sont écoutés lors des sessions d’auditions du Palais royal, organisées à intervalles réguliers. Ainsi, avec Voix parallèles, ce sont ces talents, issus de tous horizons, que Le Palais royal souhaite dénicher, accompagner, former, avec pour principe de base l’exigence et l’excellence artistiques.

 

© Mylène Natour

Et si Le Palais royal possède aujourd’hui une image dynamique et novatrice, c’est aussi parce qu’il a su construire son propre écosystème fondé sur un pari simple : celui de mélanger les artistes, qu’ils soient débutants, plus aguerris ou en cours de professionnalisation, en partant du principe que la musique est avant tout synonyme de partage. Partage d’émotions mais aussi partage d’expériences. Car dans cet écosystème, chacun a quelque chose à apprendre de l’autre : les talents encore étudiants en conservatoires (à qui Le Palais royal est bien souvent le premier à proposer un contrat de musicien professionnel) de la part des solistes renommés, et inversement, car ne sont-ils finalement pas tous « passés par là » ?

Cette incroyable mixité a permis de créer des spectacles ambitieux où les talents de comédiens, de chanteurs, d’improvisateurs ont pu s’épanouir, comme dans Tout est Lumière ou Berlioz le fantastique – Episodes de la vie d’un artiste.

 

Plus de photos des jeunes talents

 

Nous remercions la Caisse des Dépôts,
mécène principal du programme Voix parallèles.

 

 

 

Et si votre entreprise devenait mécène du Palais royal et de son Académie ?