Tremplin Jeunes Talents

Le Palais royal développe chaque année un programme dédié aux jeunes talents. Ce programme s’inscrit au sein de sa saison artistique et permet à des artistes interprètes de se perfectionner et se professionnaliser en un an, au contact de professionnels avertis et d’une équipe administrative à l’écoute de leurs besoins. Cette formation, tel un tremplin, leur permet de se propulser professionnellement sur la scène soliste internationale.

La difficulté majeure pour les jeunes artistes est de s’insérer dans le monde professionnel. Depuis la création du Palais royal, Jean-Philippe Sarcos s’engage à dénicher de jeunes chanteurs et instrumentistes encore étudiants dans les conservatoires supérieurs ou jeunes diplômés, afin de les recruter au sein du chœur et de l’orchestre professionnels du Palais royal, ainsi que les accompagner dans le développement de leur carrière. Jean-Philippe Sarcos propose des rôles de solistes aux plus prometteurs d’entre eux.

Dans ce cadre, Le Palais royal est aussi pensé comme un lieu de formation au métier d’artiste interprète. Intégrés au sein du Palais royal, les jeunes se perfectionnent individuellement au contact de musiciens plus avancés dans leur carrière, se produisent avec eux sur scène, et développent des compétences interdisciplinaires (théâtre, danse). En interprétant la programmation variée du Palais royal, cette « école d’excellence » leur fournit une expérience indispensable pour lancer leur carrière.

Cette incroyable mixité a permis de créer des spectacles ambitieux où les talents de comédiens, de chanteurs, d’instrumentiste, d’improvisateurs ont pu s’épanouir, comme dans Tout est Lumière ou Berlioz le fantastique – Episodes de la vie d’un artiste.

« Je mesure tous les progrès que le cadre bienveillant du Palais royal m’a permis de faire. Je me sens vraiment chanceuse d’avoir croisé votre chemin. » Marion Vergez-Pascal, novembre 2021

Plus de photos des jeunes talents

Nous remercions notre mécène
du programme Voix parallèles.

Et si votre entreprise devenait mécène du Palais royal et de son Académie ?