Grand festin des timbres d’époque

17:28

Le choix de la soprano française Vannina Santoni s’avère judicieux : longueur du souffle et de la ligne, tendresse claire du timbre, (…) justesse de l’intonation et l’équilibre de laz tessiture dans l’émission confirment la sensibilité déjà romantique de Wolfgang. (…)

Jean-Philippe Sarcos domine l’orchestre, tenu à la bride ; d’une furieuse impétuosité qu’il canalise avec précision et rebond. (…) Le livre, bénéfice inestimable de cette gravure, souligne la qualité des timbres produits par les instruments d’époque : cors frémissants, bois et vents d’une rondeur presque verte mais si expressive, comparé à la sonorité lisse des orchestres modernes. (…)

En digne héritier de Georges Prêtre et de William Christie, Jean-Philippe Sarcos détaille ce grand festin des timbres d’époque qui articule et cisèle autrement le génie beethovénien. (…)

La 3e symphonie fut la première des symphonies de Ludwig a être créée à Paris, par la société des concerts du Conservatoire en mars 1828. L’orchestre Le Palais royal nous fait revivre ici la sensation d’assister à cet événement historique.

Lucas Irom pour Classiquenews.com au sujet du disque « Le Temps des Héros »

Voir l’article en entier ici.